FANDOM


Cette page à été générée automatiquement via un robot (un programme) et doit donc maintenant être validée par un humain. Vous pouvez le faire simplement en vérifiant cette page, puis en retirant la ligne du début contenant : {{Généré par un robot}}.

Voir aussi la page Fernandel sur le site USDCF.org

La chanson « Biniou et cornemuse » a été interprétée par Fernandel


Paroles de la chanson :

Lui, c'est un petit Breton
Elle, c'était une grande Bretonne
Il portait une veste à boutons
Elle une belle robe en cretonne
Il allait la t'nant par la main
Là où le bonheur simple habite
Ne s'arrêtant sur le chemin
Que pour lui montrer sa cravate régate

{Refrain:}
Il avait un gentil biniou
Elle une belle cornemuse
Elle soufflait si je n' m'abuse
Pendant que lui bouchait les trous

Lui ne s'était pas fait marin
Parce qu'il n'aimait pas la marine
Pour un Breton, c' n'est pas malin
Ils ont d' la mer plein les narines
Elle le préféra terrien
Que de le perdre dans un naufrage
Pour lui prouver qu'elle l'aimait bien
Elle lui donna même son p'tit cœur vainqueur

{au Refrain}

Il avait un p'tit chapeau rond
Elle une belle coiffe blanche
Pour n' pas l'user, le gai luron
Ne le mettait que le dimanche
Ah ! C'était un couple parfait
Le beau gars était plein d'astuce
Elle, bien en chair, lui f'sait d' l'effet
Mais fallait aussi qu'elle l'adore encor

{au Refrain}

Il était né à Plabennec
Elle, c'était une Paimpolaise
Il s'appelait Yves Quillasec
Elle Maryvonne Troualaire
Quand ils jouaient de leurs instruments
Tous les danseurs étaient en branle
Pour lui, le seul inconvénient
C'est qu'il fallait toujours qu'il s'coue l' biniou

{au Refrain}

Un beau soir qu'ils s'étaient perdus,
Perdus dans la lande bretonne
Ils ne se retrouvèrent plus
Quel désespoir pour Maryvonne
Yves lui dit, le cœur serré :
Je ne suis pas une fripouille
Je vais de ce pas te ram'ner
Ou je me fais couper les ch'veux en deux

{au Refrain}

Ils sont morts d'avoir trop aimé
L'amour fait souvent perdre la tête
Ils auraient pu continuer
Mais il fallait bien qu' ça s'arrête
Ils sont allés au paradis
Pour que leur bonheur ne se perde
Saint Pierre le leur a bien dit :
Vous avez marché dans la voie d' la foi

Il reste coi, le p'tit biniou
Elle, sa belle cornemuse, s'est dégonflée
Si je n' m'abuse
Lui ne peut plus boucher les trous
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .