FANDOM


Voir aussi la page Dufleuve sur le site USDCF.org

La chanson « Elle a perdu son Zigomar » a été interprétée par Dufleuve


Paroles de la chanson :

Un jour, une petite blondinette
Avait rencontré par hasard
Un type qu'avait une belle casquette [Variante : Un monsieur de très bonne famille]
Et qu' tout l' monde appelait Zigomar [Variante : Que tout l' monde appelait Zigomar]
Elle en faisait son auréole
C'était son amour, son espoir
La blondinette en était folle
Mis hélas, voilà qu' l'autre soir

{Refrain :}
En s' promenant sur l' boulevard
Elle a perdu son p'tit zhozhomme
Su' l' boulevard Rochechouart
Elle a perdu son Zigomar
Ha ha ha
En s' promenant sur l' boulevard
Elle a perdu son p'tit zhozhomme
Su' l' boulevard Rochechouart
Elle a perdu son Zigomar

"Où peut-il être ? disait la belle
Est-il tombé dans un égout
Dans une fosse ou dans une poubelle ?
Il est p't-être tombé dans un trou
En c' cas, qu'elle ajoute, l'âme émue
I' s'ra pas facile à trouver
Car à Paris, dans toutes les rues
Y a des trous de tous les côtés"

{au Refrain}

Zigomar était homme du monde
Il avait su se faire aimer
On l' citait partout à la ronde
Comme un modèle de bonté
Quand elle lui disait sans manière
"Paie-moi une belle tarte aux marrons"
I' lui en foutait plein la tetère
Et ça lui coûtait pas un rond

{au Refrain}

Quand il s' baladait, c'est notoire
Dans son costume de bain vert d'eau
Il lui manquait qu' deux p'tites nageoires
Pour avoir l'air d'un vrai turbot
Il allait sur les plages mondaines
Prendre des bains d' mer pour sa santé
Mais s'il est tombé dans la Seine
L'eau douce va sûrement l' faire crever

{au Refrain}

J'avais oublié de vous dire
Que Zigomar, ce n'est qu'un cri
Était un terrible satire
Puisqu'il satirait des ennuis
À sa blonde il disait "Ma chère
Si je m' décide à t'épouser
L' jour des noces tu s'ras en robe claire
Mais l' lendemain tu s'ras en foncé"

{au Refrain}

Il était sage comme une image
Elle était douce comme un mouton
Pourtant comme dans tous les ménages
Y avait parfois des discussions
Ils disaient deux, trois injures
Se flanquaient quelques coups d' couteau
S' lançaient des verres à la figure
Mais à part ça jamais un mot

{au Refrain}

Zigomar avait l'âme flâneuse
Parce qu'il était né fatigué
Mais blondinette, très courageuse
Était plisseuse de son métier
Elle plissait dentelles et collerettes
D'une main et d'un œil exercés
Mais elle pleure tellement, la pauvrette
Quelle ne va plus pouvoir plisser

{au Refrain}

Ce Zigomar était ficelle
Il prit un jour à la vertu
Sa main, son cœur et son ombrelle
Il a pris tout c' qu'il a voulu
Il disait "S'il fallait qu' tu meures
Je voudrais mourir avec toi
Paraît qu’ ce jour-là en une heure
Ils se sont fait mourir trois fois

{au Refrain}

Un jour qu'il était dans la mouise
Il barbota le Sacré-Cœur
Le mit dans un coin d'une valise
Et file en Belgique sans pudeur
Mais un douanier plein d' roublardise
Lui dit "Pour une fois good, fordeck
Faut-il déclarer ton église
Sans ça tu n' passeras pas avec"

{au Refrain}

Mesdames, Messieurs, n'allez pas croire
Un seul mot de tout c' que j'ai dit
Si j'ai chanté cette balançoire
C'est pour le motif que voici :
Il manquait un r'frain populaire
Un de ces refrains montmartrois
Si celui-ci peut vous distraire
Chantez-le donc tous avec moi

{au Refrain}
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .