FANDOM


Voir aussi la page Dona-Lhair sur le site USDCF.org

La chanson « Valse des faubourgs » a été interprétée par Dona-Lhair


Paroles de la chanson :

Un minois chiffonné
De grands yeux étonnés,
C'était une petite midinette
Elle avait dix-sept ans
Jolie fleur de printemps
N'ayant pas encore eu d'amourette
Lorsque venait le soir
Seule, il fallait la voir
Trottiner sans détourner la tête
Car le long du chemin
Elle songeait au refrain
Que sa mère lui disait chaque matin :

{Refrain :}
N'écoute pas, petite midinette
Le long des faubourgs
Ceux qui parlent d'amour
Suis ton chemin, sans que rien ne t'arrête
Garde ton cœur, petite midinette !

Un beau soir, cependant,
Elle s'arrêta devant
La vitrine d'une grande bijouterie
Un jeune homme approcha
Et tout bas murmura :
Choisissez ce qui vous fait envie !
J’vous aime depuis longtemps
Pour moi, l’plus beau diamant
Ne vaut pas votre cœur, ma jolie
Monsieur j'vous r'mercie bien
Répondit le trottin
Mais je fais comme le dit mon refrain :

{Refrain :}
N'écoute pas, petite midinette
Le long des faubourgs
Ceux qui parlent d'amour
Suis ton chemin, sans que rien ne t'arrête
Garde ton cœur, petite midinette !

La mignonne partit
Mais l’jeune homme la suivit,
Et l’lend’main, sans plus d’cérémonie
Chez les parents il vint
Pour demander la main
De celle qu'il aimait plus que la vie
On les maria tous deux
Et depuis, l'amoureux
Chaque jour trouve sa femme plus jolie
Et c'est lui maintenant
Qui lui dit tendrement
Le refrain que chantait la maman :

{Refrain :}
N'écoute pas, petite mignonnette
Le long des faubourgs
Ceux qui parlent d'amour
Suis ton chemin, sans que rien ne t'arrête
Garde ton cœur pour moi, ma mignonnette
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .