FANDOM


Cette page à été générée automatiquement via un robot (un programme) et doit donc maintenant être validée par un humain. Vous pouvez le faire simplement en vérifiant cette page, puis en retirant la ligne du début contenant : {{Généré par un robot}}.

Voir aussi la page Dennis Deyoung sur le site USDCF.org

La chanson « 100 years from now » a été interprétée par Dennis Deyoung


Paroles de la chanson :

Tell me how do we begin this tragic tale
When centuries of fear and hate have left a bloody trail
And will there come a time we'll live to see
When the sins of our fathers and mothers will cease to be

Est-ce possible d'oublier ? Pourrons-nous nous pardonner ?
Nos fils pourront-ils vivre de la mémoire des livres et du sang sous nos pieds ?
Après les hécatombes, le cœur comme une bombe
Au millieu des décombres, qui voudra venir au monde ?

Priez debout, plus jamais à genoux
Y a sûrement un homme assez fou
Pour tuer les dieux qui nous déchirent depuis la nuit des temps

Eye for eye, tooth for tooth
Who among us will speak the truth
So our children's children will live in peace somehow
One hundred years from now

Comment pourront nos yeux, rongés par la honte, trouver de la lumière,
Pendant que la nuit tombe sur la fin d'un monde ?

And can we really feel another's pain
While the killing continues from Adam and Abel to Caïn

Eye for eye, tooth for tooth
Who among us will speak the truth
So our children's children will live in peace somehow
One hundred years from now

Priez mes frères, condamnez la guerre
Qui brûle aux quatres coins de la Terre
Priez pour tous ceux qui veulent venger leurs enfants

Eye for eye, tooth for tooth
Who among us will speak the truth
So our children's children will live in peace somehow
One hundred years from now,

One hundred years from now.
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .