FANDOM


Voir aussi la page Chansons wallonnes sur le site USDCF.org

La chanson « Mame » a été interprétée par Chansons wallonnes


Paroles de la chanson :

A l’sîse po fé nanner s’cint-mèye
Li mame fôrdjèye dès sots rèspleûs
Èt s’fi, tot l’hoûtant, qwite nosse vèye
Po bate carasse è grand cîr bleû
Å son dèl muzique tot s’alome
I ploût dès rôses èt dès feû-d’-lis
Èt l’èfant qu’voléve èsse in-ome
S’èdwèm èt sondje å paradis

{Respleû :}
Mame ! C’è-st-on grand no
Qu’a-st-on p’tit gos’ di låme
Mame ! C’èst l’seûl solo
Qui fêt souwer lès pus grossès låmes
Mame ! C’èst l’andje dè cîr
Qui l’bon Diu mèt’ so nosse vôye
Mame ! C’èst l’doûce mårtîr
Qui prind totes nos ponnes èt qui done sès djôyes

Pus tård, si ’ne måle doleûr nos blèsse [è co : Pus tård, s’il arive qu’on nos blèsse]
A pont qu’nos vôrîz bin mori
Li mame nos r’hape divins sès brèsses
Èt nos hosse come qwand n’s-èstîs p’tits
Tot hoûtant çou qu’èle nos raconte
Paroles qu’èle qwire è fond di s’coûr
Adiu totes lès lêdeûrs dè monde
Èt nos r’crèyans-st-å mots d’amoûr

{å Respleû}

Èfant, n’fez måy plorer vosse mame
Si vèye fout-st-on tiér di doleûrs
On tiér qui catcha bin dès drames
Dizos sès treûs såvadjès fleûrs
Fièstîz l’come å timps d’vosse djonnèsse
Pus tård, si v’s avez quéque hatcha
Ele rèspèctey’rè vosse blanke tièsse
Tot s’rapinsant s’bone vîle mama

{å Respleû}

-----------------------------------------
traduction française :
---------------------------

Maman :
------------------

À la soirée pour endormir son trésor / son adoré
La maman invente des sots refrains
Et son fils en l’écoutant quitte notre vie
Pour battre les champs dans le grand ciel bleu
Au son de la musique, tout s’allume
Il pleut des roses et des (fleurs de) lis
Et l’enfant qui voulait être un homme
S’endort et rêve au paradis

{Refrain :}
Maman ! C’est un grand nom
Qui a un petit goût de miel
Maman ! C’est le seul soleil
Qui fait sécher les plus grosses larmes
Maman ! C’est l’ange du ciel
Que le bon Dieu met sur notre chemin,
Maman ! C’est la douce martyre
Qui prend toutes nos peines et qui donne de la joie

Plus tard si un malheur nous arrive
Au point de vouloir en mourir
La maman nous reprend dans ses bras
Et nous berce comme quand nous étions petits
En écoutant ce qu’elle nous raconte
Paroles qu’elle cherche au fond de son cœur
Adieu toutes les laideurs du monde
Et nous croyons de nouveau aux mots d’amour

{au Refrain}

Enfant, ne faites jamais pleurer votre maman
Sa vie fut un long chemin de douleurs
Un chemin qui cacha bien des drames
Sous ses trois fleurs sauvages
Fêtez-la comme au temps de votre jeunesse
Plus tard si vous avez quelque péronnelle
Elle respectera vos cheveux blancs
En se souvenant de sa vieille maman

{au Refrain}

-------------------------
(*) wallon liégeois
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .