FANDOM


Cette page à été générée automatiquement via un robot (un programme) et doit donc maintenant être validée par un humain. Vous pouvez le faire simplement en vérifiant cette page, puis en retirant la ligne du début contenant : {{Généré par un robot}}.

Voir aussi la page Bourvil sur le site USDCF.org

La chanson « Odile » a été interprétée par Bourvil


Paroles de la chanson :

C'était en dix-neuf cent vingt-six
Que, sur la grand-route de Senlis
Elle eut une panne d'automobile
Et tandis que je tâtonnais
En essayant de la dépanner
Elle murmura : "J'm'appelle Odile"

Elle avait un sac en croco. Oh ! Oh ! Odile
Elle avait une belle auto. Oh ! Oh ! Odile
Elle avait aussi un très beau châssis… l'automobile !
Quand on appuyait sur ses jolies poires
Ça faisait pouet ! pouet !
Elle avait un sac en croco. Oh ! Oh ! Odile
Elle avait une belle auto. Oh ! Oh ! Odile
Et sous l'pont arrière, un peu de poussière… l'automobile !
Elle a des belles couleurs. Oh ! Oh ! Odile

Comme je vérifiais l'essieu
Dans mes beaux yeux, elle vit les cieux
Mon charme avait conquis Odile
En faisant démarrer l'moteur
J'ai cru entendre parler son cœur
Ainsi démarra notre idylle

Elle avait un sac en croco. Oh ! Oh ! Odile
Elle avait une belle auto. Oh ! Oh ! Odile
Très bien carrossée, la ligne élancée… l'automobile !
Quand elle avait froid
Avant d'partir, elle faisait comme ça : "Heuh ! Heuh !"
Elle avait un sac en croco. Oh ! Oh ! Odile
Elle avait une belle auto. Oh ! Oh ! Odile
Deux petits pare-chocs qu'étaient pas en toc… l'automobile !
Elle se conduisait bien. Oh ! Oh ! Odile

Et comme elle était très bonne à croquer, moi, je jubile
Car l'ayant épousée, je croque Odile !
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .