FANDOM


Voir aussi la page Berry sur le site USDCF.org

La chanson « Les heures bleues » a été interprétée par Berry
et apparaît sur l'album Mademoiselle (2008)

Paroles de la chanson :

Tu crois au marc de café,
Aux présages, aux grands jeux
Moi, je ne crois qu’en tes grands yeux

Tu crois aux contes de fées,
Aux jours néfastes et aux songes,
Moi, je ne crois qu’en tes mensonges

Tu crois en un vague dieu,
En quelque saint spécial,
En tel ave contre tel mal

Je ne crois qu’aux heures bleues
Et roses que tu m’épanches
Dans la volupté des nuits blanches

{x2:}
Et si profonde est ma foi
Envers tout ce que je crois
Que je ne vis plus que pour toi

Que je ne vis plus que pour toi {x2}

[Piste bonus : Mon automobile]

Dans mon automobile
Je roule seule à présent
Des larmes de crocodile
S'échouent sur mon volant
Encore une idylle qui s'effile
Je reprends mon élan
Je vois ma vie qui défile
Je pense à toi souvent

{Refrain:}
Ta montre, comme un fossile
Donnera l'heure imbécile
Tout au fond de la boîte à gant
Dommage, quel dommage
Quand nos amour nous exilent
Dommage, quel dommage
On en meurt, parait-il

Bien sûr je vais relire ta lettre
M'arrêter un moment
Un jour, je comprendrai peut-être
J'oublierai, machinalement
J'ouvre légèrement la fenêtre
Le vent frais me détend
Je m'allume une cigarette
Juste une larme de temps en temps

{au Refrain}

Dans mon automobile
Je roule seule et pourtant
J'aimerais que tu t'étires
Là, sur le siège avant
Refaire la route à l'envers
Te laisser le volant
Prendre le temps de te plaire
Faire l'amour plus souvent

{au Refrain}
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .