FANDOM


Voir aussi la page Annie Cordy sur le site USDCF.org

La chanson « Bien au contraire » a été interprétée par Annie Cordy
et apparaît sur l'album Ça me plaît (2012)

Paroles de la chanson :

En boucle j'écoutais des chansons lacrymales
À me brûler les yeux, comme pour mieux me faire mal
En revisitant Brel, dans ses "Vieux" j'ai compris
La pendule et l'enfer de celui qui survit

J'ai cherché la sagesse au cœur d'anciens écrits
Affirmant que la mort n'est qu'un jour de la vie
J'ai relu mes classiques, en grec et en latin
Hélas nulle maxime n'apaise le chagrin

De plus jamais en plus jamais
Seule l'absence ne meurt jamais
Et tout le temps qui passe ne fait rien à l'affaire
Bien au contraire, bien au contraire

C'est le manque qui se cache à chaque coin de mot
Au détour d'une rue, d'un air à la radio
Cette impression étrange de partout te sentir
Comme un membre fantôme qui fait encore souffrir

C'est mille fois par jour des piqûres de rappel
C'est fou comme un portable peut s'avérer cruel
Un numéro par cœur qu'on fait les yeux fermés
Et le temps d'un éclair pour mieux réaliser

Que plus jamais en plus jamais
Seule l'absence ne meurt jamais
Et tout le temps qui passe ne fait rien à l'affaire
Bien au contraire, bien au contraire

Si je te parle ainsi c'est pour te rassurer
Seul et abandonné dans ton éternité
Moi, je vais continuer comme tu me l'as appris
À me tenir debout, à remercier la vie

Il est tard, je te laisse, mais reviendrai demain
Guetter un de tes signes, de tes sourires en coin
Cette chanson j'ai autant de mal à la finir
Qu'à te lâcher la main quand tu as dû partir

De plus jamais en plus jamais
Seule l'absence ne meurt jamais
Et tout le temps qui passe ne fait rien à l'affaire
Bien au contraire, bien au contraire {x2}
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .