FANDOM


Voir aussi la page Andrex sur le site USDCF.org

La chanson « Élisabeth » a été interprétée par Andrex


Paroles de la chanson :

J'ai connu des femmes gentilles
Mais jamais, jamais encor
J' n'avais vu une si jolie fille
Dans un si joli décor

Depuis qu' j'ai vu passer Élisabeth
En bikini le long de la Croisette
Elle m'a tant plu que je n' dors plus
Je n' bois plus, je ne mange plus
Et, de plus, mon petit cœur s'arrête
Le jour, la nuit, le long de la Croisette
Je vais, je viens, les yeux hors de la tête
Cherchant partout la silhouette
Les rondeurs et les fossettes
De la blonde Élisabeth

L'autre matin
Un bikini comme le sien
M'est apparue
Au coin d' la rue
Je l'ai suivie
Puis en criant : Bonjour, chérie !
Entre mes bras
J'ai pris mon tanagra

Mais c' n'était pas la blonde Élisabeth
C'était la femme du marchand d' cacahuètes
Dont le mari, un bel athlète
Parut sur ces entrefaites
Et m' boxa la margoulette

Puis, un jour, l'objet de ma flamme
Me voyant si malheureux
Accepta de devenir ma femme
Et depuis, c'est merveilleux

Quand je m' promène avec Élisabeth
En bikini le long de la Croisette
Toutes les stars de cinéma
Pourraient bien passer par là
Elles n'auraient que la demi-vedette
Et quand je vais avec ma blondinette
Au baccara ou bien à la roulette
Troublé par notre succès bœuf
Le banquier, c'est pas du bluff
Reste à deux et tire à neuf

Tous les joueurs
Ne rêvent qu'à la dame de cœur
Et, foudroyés
Tous les croupiers
L'air stupéfait
Au lieu d' crier : Les jeux sont faits !
Perdent la tête
Et crient : Qu'elle est bien faite !

Oh, mais quand elles sont belles comme Élisabeth
Hélas ! les femmes sont un peu trop coquettes
La lune de miel de leur mari
À présent je l'ai compris
Tourne au jaune canari

Et quand je vois partir Élisabeth
En bikini le long de la Croisette
Je ne vis plus, je ne dors plus
Je n' mange plus, je ne bois plus
Et de plus je m' sens mal à la tête
Quand elle s'en va à ses p'tits cinq à sept
Au casino, je joue le cinq... et l' trois !
Et les croupiers qui n' sont pas fous
Prennent un p'tit air en-dessous
Car je gagne à tous les coups !

J'ai beau tenter
De me dire et d' me répéter :
Napoléon, hein, l'a bien été
Alors...
Comme un ballot
J'ai maigri de dix-huit kilos
J' n'aurai bientôt
Que la peau sur les os

Dans quelque temps, quand j'irai faire trempette
En bikini, j'aurai l'air d'un squelette
Et tout ça, vraiment c'est trop bête
Parce qu'un jour sur la Croisette
J'ai croisé Élisabeth !
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .