FANDOM


Voir aussi la page Alain Aurenche sur le site USDCF.org

La chanson « Baiser de sang » a été interprétée par Alain Aurenche


Paroles de la chanson :

C’est quand minuit sonne au manoir
Qu’elle apparaît pâle céruse
Cachant l’éclat de ses yeux noirs
Sous sa chevelure de méduse

Elle glisse au long des couloirs
Dans ses voiles fantomatiques
Le fol amant qui vient la voir
S'enflamme de pensées lubriques

Dévoré d'un furieux désir
De cette chair nue tendre et rose
Il sue à la vouloir saisir
De ses gestes lents sous hypnose

Il lance comme des harpons
Vers sa croupe ou vers son corsage
De longs doigts nerveux et fripons
Que chaque esquive met en rage

Car elle paraît puis disparaît,
À son gré à travers les murs
Laissant des visions d'osselets
De vertèbres et de fémurs

Puis elle sourit, ses crocs d'ivoire
Sont deux éclairs dans la pénombre
Aiguisés comme des poignards
Quand sa raison vacille et sombre

Combien de temps nuit après nuit
A-t-il poursuivi sa chimère
Qu'il croit saisir et qui s'enfuit
Et qui l'aimante à son mystère

Combien de détours pour qu'enfin
Dans une étreinte qu'elle accorde
Alanguie d'un abandon feint
Jouant d'un baiser, elle le morde

Épouvantable et doux frisson
Qui le vide de sa substance
Et de son âme à l'unisson
Dans un parfum d'adolescence

Il se sent glacé par un chant
C'est sa mort qu'elle lui fredonne :
Amour, il me fallait ton sang
Pour faire un printemps de l'automne

Alors elle lui montre un miroir
D'un geste fauve en ricanant :
Ton destin est là, sans espoir
Triste amoureux des revenants

Il voit ses chairs se liquéfier
En nauséabonde saumure
Et ses ossements stupéfiés
Tressaillent d'un dernier murmure

Toi qui fus ma passion têtue
Qui es-tu d'être si cruelle
Ô, toi que j'aime et qui me tues

Je suis la jeunesse, je suis la jeunesse éternelle...
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .