FANDOM


Voir aussi la page Abd Al Malik sur le site USDCF.org

La chanson « Valentin » a été interprétée par Abd Al Malik
et apparaît sur l'album Château Rouge (2010)

Paroles de la chanson :

Pimpa y bouiri a bomgué angaka
Tyo bouishy bouabouéry tya
Coco Valentin vandy nzoza
Dy kanda kélé madya ya ky vouama

C’est vrai que Valentin, on l’a qu’entraperçu
C’est vrai, on l’a qu’entraperçu, Valentin
C’est vrai que je processionne funéraire devant cet écran
C’est vrai qu’il tourbillonne encore, bien qu’il soit défunt
Mon cousin a filmé son enterrement. Ses cousins à lui, lui ont dit de ne surtout pas nous oublier
Mon cousin il pleurait en même temps qu’il filmait
Ses cousins parlaient à sa dépouille comme on parle à un vivant
L’écran était donc en larmes de part et d’autre
Le défunt, c’est comme le vivant sauf qu’il fakire
C’est vrai que ça n’arrive pas qu’aux autres
On le sait bien qu’on doit tous partir
Moi, si j’ai la même vie que Valentin, eh ben on s’accordera pour parler de mes vertus
C’est vrai que la vie elle débute par la fin
C’est vrai qu’on l’a qu’entraperçu, Valentin

C’est vrai qu’on est à Brazzaville et que c’est déjà l’après-midi le matin
C’est vrai qu’on est à Brazzaville. On chante, on danse, oui, on danse alors que c’est la fin
Tu vois, moi, nous, on sait rien de tout ça et je te jure que vraiment c’est moche de croire qu’en France on est tous proches
Avec nos différences alors que les mecs, ils te calculent même
pas
Je veux juste dire que ça serait sale -Comprenez : ça serait vraiment pas banal- si on était ce bled que Valentin avait dans la tête
Je vais vraiment être pote avec ta mémoire, faire des histoires de toi que je raconterai à mon fils le soir
Et puis si on me dit que je te ressemble, eh ben, j’en serai plus que fier
C’est que moi, j’écris pour qu’on vive bien tous ensemble
Alors que toi, pour ça, t’as fait la guerre, Valentin

Faudrait que je vienne te voir dans le futur et que je t’apporte des présents
À la Route du Nord, je te visiterai de temps en temps
Mais fais-moi signe si d’aventure cette vie me ferme le chemin de ta demeure
L’éphémère sur l’éternel, en aucune façon, ne peut, à terme, imposer ses raisons
Vu qu'on sait tous que c’est un leurre
Des fois, je me dis que c’est trop "teubê"
On pourrait être tous ensemble, heureux, partager, vivre ensemble
Vivre ensemble et partager
Des fois, c’est vrai, je me dis : C’est trop "teubê"
On pourrait être tous tellement heureux
Partager et vivre ensemble, vivre ensemble et partager
C’est vrai que t’es dans ce trou et que nous on est là
Mais qui est vraiment dans ce trou et qui est vraiment là, Valentin ?
Logo-gracenote Les paroles de cette chanson sont diffusées légalement sur Internet dans le cadre d'un accord de licences entre les sociétés Gracenote, Inc. et Wikia, Inc.. Voir les Conditions d'utilisation.

Liens externes Modifier


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .